navigation

Une guerre contre nos esprits 14 mai 2017

Posté par asams67 dans : Non classés , ajouter un commentaire
Macron a gagné non grâce à un pilonnage de bombes mais à un pilonnage d’articles de journaux, de couvertures de magazines et d’images télé.
MACRON COUV
 
SI nous sommes en guerre, c’est une guerre d’un nouveau genre, une guerre contre nos esprits.
 
Il devient important, vital, de comprendre comment nous fonctionnons.
 
Et ça, personne ne peut le faire à notre place.
 
C’est à la fois un travail individuel et collectif.
 
Prenons conscience que ce que nous écoutons, ce que nous lisons, ce que nous regardons façonne nos cerveaux, notre façon de penser.
 
Si nous lisons des conneries….
 
Puisque notre esprit est la cible, leur cible, c’est notre esprit qu’il convient de protéger !
 
Et si, notre bien le plus précieux, était là, sous nos yeux, notre esprit ?
 
En attendant de comprendre mieux, car en matière d’esprit, nous savons très peu, commençons par prendre quelques mesures de salubrité publique pour notre esprit.
 
Et puisqu’ils ont utilisé les médias de masse pour attaquer notre esprit, détournons-nous des médias de masse.
 
Combattre l’Oligarchie de front, nous perdons.
Protéger nos esprits, nous pouvons.
 
Et pourquoi attaquent-ils nos esprits ?
 
Et si c’était pour nous empêcher de découvrir en nous la seule force qui pourra s’opposer à eux, la force spirituelle ?
 
« Le XXI ème siècle sera spirituel ou ne sera pas » a dit Malraux. Et si c’était vrai ?
 
Seulement voilà, nous sommes en France.
 
Je me souviens d’un ingénieur en physique nucléaire qui me soutenait sans sourcilier que le Bouddha était, je le cite, « dérangé du cerveau ».
BOUDDHA
 
De la part d’un vieil homme, à l’âge normalement où nous avons acquis un peu de sagesse, un peu d’humilité face à l’imminence de la mort qui approche, son aplomb reste des années plus tard source d’un profond enseignement.
 
Et cette arrogance du mental, surtout face aux choses spirituelles, je l’ai rencontré souvent, tellement souvent…
 
L’orgueil, cette prétention de ce mental pourtant si ignorant, est une grande difficulté : il semble incapable de concevoir une conscience plus grande que lui et s’il y parvient, il doit faire face à la peur de s’y ouvrir et de s’y abandonner.
 
Ceci dit, un autre piège nous guette, peut-être plus dangereux encore que le matérialisme : le manque de discernement.
 
Parmi celles et ceux qui se reconnaissent dans un chemin spirituel, combien se détournent de la politique en se pinçant le nez et se réfugient dans les étoiles ? Combien ont été et sont incapables de voir, dans ce jeu politique, la véritable nature des forces en présence ? Et d’une façon plus générale, combien s’illusionnent avec les lumières du New Age, quand elles n’en sont pas carrément les jouets, et se contentent d’une pseudo spiritualité facile et bien pensante, avec quelques slogans et quelques jolies phrases toutes faites…
 
Ces dangers devaient être présentés car ils sont réels.
 
Cependant, en conclusion, inutile de nous alarmer, une sincérité réelle et vraie suffit à nous protéger. Si nous sommes parfaitement sincères, que nous aspirons vraiment à nous ouvrir à une force spirituelle de vérité, alors, cette force spirituelle de vérité descendra en nous pour… faire ce qu’elle a à faire.
 
« Tout changerait si seulement l’homme consentait à être spiritualisé.
Mais sa nature mentale, vitale et physique
se révolte contre la loi supérieure.
Il aime son imperfection. »
Aperçus et Pensées
SRI AUROBINDO REV
*  *  *
 
« Avec la qualité intellectuelle de la France,
la qualité de son esprit,
le jour où elle sera touchée spirituellement,
ce sera quelque chose d’exceptionnel ».
Mère – La compagne spirituelle de Sri Aurobindo
MERE 2
 
Encore faut-il accepter d’être touché…
 
Et ce n’est pas rien, de se laisser toucher, parole de masseur…
 
Encore faut-il avoir envie d’être touché par cette force spirituelle, encore faut-il aspirer à être touché et que… nous soyons sincères… car avec ce niveau de conscience-là, nous sommes nus et nous ne pouvons tromper personne.
 
« Tout devient possible si le toucher de Dieu est là »
Sri Aurobindo – Savitri

Calme mental 29 juillet 2016

Posté par asams67 dans : Non classés , ajouter un commentaire

« Il n’est pas possible d’établir une base de yoga si le mental est agité.

La première chose requise, est le calme dans le mental.

De plus, la dissolution de la conscience personnelle n’est pas le premier but du yoga ; le premier but est d’ouvrir la conscience personnelle à une conscience spirituelle supérieure, et pour cela aussi, un mental calme est de première nécessité. »

AUM

 

« La première chose à faire dans la Sâdhanâ, est d’établir dans le mental une paix et un silence stables.

Autrement, vous pouvez avoir des expériences, mais rien ne sera permanent.

C’est dans un mental silencieux que la vraie conscience peut s’édifier. »

Sri Aurobindo – Les bases du yoga 

Sâdhanâ : la pratique du yoga

IMG_6149

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

classe des cp |
Aepbn |
Sandrinenature |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Espagnolcours
| passions-loisirs
| L'actualité de l'...